Mouvement VulnerarTe APS

ENGLISHITALIANO

PAS DE MANIFESTE

L’Association de Promotion Sociale (APS) “MOVIMENTO VULNERARTE” a été fondée dans le cadre d’une RÉSIDENCE ARTISTIQUE unique et irrépétable organisée avec le patronage de la Région du Latium, de la Ville Métropolitaine de Rome Capitale et de la Ville de Velletri, au sein de l’ancienne prison pontificale de Velletri, un espace de plus de mille mètres carrés construit en 1861 par la famille Romani.

Elle a été créée en collaboration avec un groupe d’étudiants et d’experts techniques en peinture et sculpture de l’Académie des Beaux-Arts de Rome, ainsi qu’avec des enseignants et des professionnels de la photographie, du cinéma, de la danse et de la musique.

Le Mouvement affirme que l’art contemporain est devenu insignifiant en raison de son éloignement de la vérité de la réalité et a besoin d’un changement radical pour revendiquer ses droits sur la vie.

VulnerarTe vise à briser les barrières entre l’œuvre d’art et la non-œuvre d’art, entre l’auteur et le participant, et entre l’espace d’exposition et la vie quotidienne, en créant des Organismes-Artistiques-Communicants performants qui entrent en coexistence sur le site avec les artistes et les participants, à la lumière des lieux des événements performatifs. Il maintient son autonomie dans le temps et l’espace dans la métamorphose continue du corps-au-delà-de-la-matière, où l’ensemble du processus de relations qui en découle peut stimuler le dépassement des séparations, des réductions, des spécialisations, des simplifications, des décontextualisations, vers un nouveau paradigme cognitif qui peut révéler un lexique partagé entre les artistes et les participants. 

Le Mouvement poursuit une pratique performante transdisciplinaire constituée par la contamination et l’intégration des ressources expressives de la peinture, de la sculpture, de la danse, de la musique, de la photographie, du cinéma, du théâtre et de l’édition.

Movimento VulnerarTe APS est une organisation à but non lucratif accréditée au Registre National du Tiers Secteur et au Registre National de l’Alternance École-Travail. Elle réalise des projets de promotion sociale et culturelle en collaboration avec des institutions, des écoles, des associations, des entités, des communautés, et plus encore.

“L’Association exerce les activités générales suivantes en référence à ce qui est prévu à l’article 5, paragraphe 1, du décret législatif n° 117/2017 :

d) éducation, formation et formation professionnelle, conformément à la loi n° 53 du 28 mars 2003, et ses modifications ultérieures, ainsi que les activités culturelles d’intérêt social à des fins éducatives ;

f) interventions pour la protection et la valorisation du patrimoine culturel et du paysage, conformément au décret législatif n° 42 du 22 janvier 2004, et ses modifications ultérieures ;

i) organisation et gestion d’activités culturelles, artistiques ou récréatives d’intérêt social particulier, y compris des activités, également éditoriales, de promotion et de diffusion de la culture et de la pratique du volontariat et des activités d’intérêt général visées dans le présent article ;

En particulier, l’Association, en référence à la Déclaration de Barcelone de 1998, rédigée avec la collaboration de vingt-deux experts de diverses disciplines dans le domaine de la bioéthique, à l’initiative de la Commission européenne et sous la coordination du Centre d’éthique et de droit de Copenhague, dans les conclusions desquelles la vulnérabilité est mentionnée pour la première fois comme faisant partie intégrante des principes régulateurs de la bioéthique universelle (autonomie, intégrité, dignité, vulnérabilité), et également explicitement liée à la reconnaissance de la finitude constitutive de la condition humaine et à l’appel urgent à la responsabilité morale de la communauté humaine, vise à :

explorer la condition fragile de la réalité humaine à travers la pratique de la culture et de l’art. travailler à réhabiliter les “cathédrales contemporaines de la vulnérabilité” qui comprennent d’anciennes prisons-hôpitaux-abattoirs-casernes-églises-usines-écoles… et d’autres endroits dans un état de grave négligence.

 

 

ISCRIZIONE ALLA NEWSLETTER