Impact-implication

ENGLISHITALIANO

HOME     TEXTES CURATORIAUX     ÉCHOUER EST UNE CONQUÊTE     L’ART EST AIMER L’ERREUR     MISE EN SCÈNE     ATMOSPHÈRE     AVANT-PREMIÈRE INTERNATIONALE     ÉVÉNEMENTS     CHRONOGRAMME     IMPACT-ENGAGEMENT     ART-ANGELS     ÉQUIPE CRÉATIVE     SALLE DE PRESSE

 

PRINCIPES CLÉS : “Si nous ne tombons pas, si nous ne faisons pas d’erreurs, nous ne savons pas qui nous sommes.”

  • La résilience comme compétence clé : échouer est une opportunité pour apprendre à se relever et à grandir. La capacité de faire face aux revers avec résilience et d’apprendre des expériences négatives est fondamentale pour donner un sens à la réalité de notre existence.
  • AItération et apprentissage continu : échouez rapidement, échouez souvent. Gérez avec soin les défaites. Ce principe souligne l’importance d’expérimenter, d’échouer et d’apprendre de chaque erreur. Le processus d’itération et d’apprentissage continu permet de peaufiner ses compétences et stratégies dans la poursuite des objectifs auxquels nous croyons.
  • Acceptation de l’imperfection : Il n’est pas obligatoire de vivre en étant parfaits. Accepter que l’erreur et l’imperfection fassent partie intégrante du parcours de notre existence libère de l’oppression du perfectionnisme et permet d’embrasser les défis avec plus de flexibilité et d’humilité.

ANALYSE DU CONTEXTE

Le présent avance à un rythme plus rapide que toute époque précédente : de nouvelles dynamiques économiques, politiques et sociales, associées à la numérisation, façonnent une réalité changeante avec laquelle il est complexe de suivre le rythme et risquent d’éloigner les jeunes de la capacité critique face aux changements auxquels nous sommes confrontés en tant que société.

  • Technologie et connexion numérique : les connexions Internet nous permettent d’accéder à une vaste quantité d’informations à niveau global. D’un autre côté, elles peuvent également créer une dépendance, l’isolement et des problèmes de santé mentale tels que l’anxiété et la dépression.
  • Pressions sociales et performance : nous sommes exposés à une pression sociale croissante pour réussir. Les social media et la culture de l’image contribuent à promouvoir des idéaux irréalistes de perfection et de réussite, alimentant l’anxiété de performance et l’autocritique. Cela peut conduire notamment les jeunes à une recherche constante de validation externe et à un sentiment d’inadéquation.
  • Éducation et marché du travail : l’accès à l’enseignement supérieur est devenu de plus en plus important pour garantir des opportunités d’emploi. Cependant, cela peut aussi signifier une pression pour choisir des parcours de carrière promettant une stabilité économique, même au détriment de la passion et de l’intérêt personnel. Le marché du travail est de plus en plus compétitif et volatile, nécessitant de l’acquisition de compétences techniques et de soft skills adaptables.
  • Changements sociaux et environnementaux : nous sommes de plus en plus conscients des questions sociales et environnementales, telles que le changement climatique, les inégalités économiques et les droits de l’homme. Beaucoup de jeunes sont impliqués dans des activités de militantisme et de volontariat, cherchant à faire une différence. Cependant, cet engagement peut également générer un sentiment de frustration et de désillusion quant à la capacité d’apporter des changements significatifs.
  • Santé mentale et bien-être : la santé mentale est devenue une question de plus en plus importante, avec une augmentation des cas d’anxiété, de dépression et d’autres troubles psychologiques, notamment chez les jeunes. La pression constante, associée à un manque de soutien et de compréhension de la part des adultes, peut avoir de graves conséquences sur la santé mentale.

ANALYSE DU BESOIN QUI REND L’INTERVENTION UNE PRIORITÉ

La Fédération italienne de pédiatrie lors du dernier congrès scientifique a évoqué une augmentation, par rapport à il y a deux ans, de 75 % des tentatives de suicide chez les très jeunes. D’après une enquête de 2024 menée par Unisona Live et l’UNICEF, parrainée par la municipalité de Milan et le ministère de l’Éducation et du Mérite et dédiée aux écoles secondaires et à la dernière année des écoles primaires, il résulte que 75 % des élèves ont “toujours” ou “souvent” des épisodes de stress causés par l’école, 44 % d’entre eux se sentent inadéquats et insécurisés en raison de l’hyper-compétition à l’école, rendant l’apprentissage plus difficile pour 17 % des participants.

Dans la société contemporaine, de plus en plus axée sur la performance et le succès, de nombreux jeunes grandissent avec une mentalité qui fuit l’échec et n’accepte pas l’échec. Cette attitude est le résultat d’une culture qui valorise l’excellence et stigmatise les erreurs, poussant les jeunes à se perfectionner constamment et à craindre l’échec comme une condamnation sociale. Ce manque de familiarité avec l’échec est évident dans les réactions exagérées et disproportionnées de nombreux jeunes face aux erreurs ou aux échecs. Echouer n’est pas perçu comme une opportunité d’apprendre et de grandir, mais plutôt comme une douleur paralysante qui éloigne de son propre objectif de perfection.

Cette attitude risque d’entraîner des conséquences négatives sur la santé mentale et le bien-être émotionnel des jeunes, car elle les pousse vers un état constant d’anxiété et d’autocritique et les rend vulnérables à la dépression et à l’insécurité . De plus, l’incapacité à accepter l’erreur et l’échec peut limiter leur développement personnel et professionnel, car ils sont privés des précieuses leçons qui peuvent être apprises des erreurs et des expériences négatives.

Pour relever ce défi, il devient fondamental d’encourager les jeunes à changer leur attitude, en leur enseignant que l’échec et les erreurs sont une partie naturelle du processus d’apprentissage et qu’ils sont des opportunités de croissance, de développement de la résilience et d’acquisition de nouvelles compétences. De plus, il est essentiel de promouvoir une culture qui valorise le courage de relever les défis et promouvoir une culture qui valorise le courage de relever les défis et qui reconnaît la valeur du parcours, pas seulement du résultat final. Ce n’est qu’ainsi que les jeunes pourront surmonter la peur de la vulnérabilité, de l’échec et de l’erreur, et adopter une mentalité plus ouverte et positive. En général, l’intervention de ce projet stimule également les adultes à revoir leur approche et leur point de vue de plus en plus étroit.

DESCRIPTION DES BÉNÉFICIAIRES DIRECTS ET INDIRECTS

Les bénéficiaires directs et indirects du projet incluent non seulement les jeunes, leurs familles et les communautés locales, mais aussi la société dans son ensemble et les générations futures. Investir dans les jeunes est crucial pour assurer un avenir durable et inclusif pour tous.

Bénéficiaires directs:

  • Jeunes et familles : Les jeunes sont les principaux bénéficiaires directs des programmes et ressources de ce projet visant à améliorer leur bien-être, leur développement personnel et leurs opportunités de croissance. Cela peut avoir un impact positif sur le bien-être familial et les perspectives économiques.
  • Public et communautés locales : les communautés locales bénéficient directement de l’implication active des parties prenantes et surtout des jeunes, des stimuli éducatifs et artistiques du projet, des initiatives de développement communautaire et de l’entreprenariat des jeunes. Cela contribue aussi à créer un sentiment d’appartenance et de cohésion sociale, en améliorant la qualité de vie pour l’ensemble de la communauté.

Bénéficiaires indirects:

  • La société dans son ensemble : une éducation et une formation de qualité pour les jeunes et le public se traduisent par un changement positif dans les politiques publiques et la culture sociale.
  • Les générations futures : Investir dans les jeunes et leur garantir des opportunités de croissance signifie assurer un avenir meilleur pour les générations futures. Les jeunes qui ont été soutenus et guidés vers des parcours de vie positifs et significatifs peuvent devenir des modèles et des mentors pour les générations suivantes, créant un effet en cascade de prospérité et de développement.

BUT ET ALIGNEMENT AVEC LE DOMAINE D’INTERVENTION

Le projet vise à offrir une expérience artistique et culturelle engageante et profondément significative, s’inscrivant dans un contexte plus large d’exploration des défis et des opportunités présents dans la société contemporaine. À travers le dialogue et la collaboration entre différentes formes d’art et disciplines créatives, nous visons à :

  • Aborder les pressions sociales et la recherche constante de perfection : notre projet s’engage à remettre en question les pressions sociales et la quête incessante de perfection. En utilisant la narration artistique comme outil, nous remettons en question les idéaux irréalistes de succès et de perfection promus par la société contemporaine. Nous invitons les spectateurs à la réflexion critique et à la compréhension de la diversité et de la complexité humaine.
  • Offrir des opportunités de formation et de développement professionnel : nous reconnaissons l’importance de la formation et du développement professionnel pour les jeunes. Par conséquent, le projet offre un environnement stimulant et inclusif où ils peuvent explorer et développer leurs compétences créatives et techniques. Nous les encourageons à relever avec succès les défis du marché de l’art contemporain, en s’efforçant de fournir les compétences nécessaires pour émerger dans le secteur.
  • Être un catalyseur pour le changement social et environnemental : nous nous engageons à être des agents de changement social et environnemental grâce à notre travail artistique. Nous utilisons l’art comme moyen de sensibiliser et de promouvoir l’activisme sur des questions cruciales telles que le changement climatique, la justice sociale et les droits de l’homme. Nous encourageons les artistes et le public à devenir des participants actifs dans la création d’un avenir plus juste et durable pour tous.
  • Promouvoir la santé mentale et le bien-être : Nous reconnaissons le pouvoir de l’art dans la promotion du bien-être émotionnel et psychologique. Notre projet offre un espace sûr et inclusif où les artistes et le public peuvent explorer et relever les défis liés à la santé mentale. Nous utilisons la créativité comme un outil thérapeutique pour promouvoir la guérison et le soutien mutuel.

IMPACT ATTENDU DU PROJET

Résultats attendus:

  • Croissance artistique et professionnelle : Nous nous attendons à ce que les artistes impliqués dans le projet, en particulier les jeunes, développent activement leurs compétences créatives et techniques, en élargissant leur bagage créatif et professionnel. L’expérience de collaboration interdisciplinaire aidera les artistes eux-mêmes à mûrir et à prendre conscience des capacités et des potentiels de l’Art.
  • Conscience et engagement social : Nous prévoyons d’augmenter la conscience sociale et culturelle parmi les artistes, les jeunes et le public à travers la narration créative sur la ‘vulnérabilité’, en abordant des thèmes cruciaux tels que le changement climatique, la justice sociale et les droits humains. L’art deviendra un outil de réflexion, encourageant les individus à devenir des agents de changement dans la société.
  • Promotion de la santé mentale et du bien-être : Nous nous attendons à ce que le projet fournisse un environnement thérapeutique et inclusif pour explorer et relever les défis liés à la santé mentale contemporaine. Les artistes, le public et les jeunes seront encouragés à utiliser la créativité comme un outil pour promouvoir le bien-être émotionnel et psychologique, contribuant ainsi à réduire la stigmatisation associée à la santé mentale.

Nous prévoyons d’impliquer activement le public et les jeunes dans les activités du projet, en stimulant la participation et le dialogue interactif à travers des pratiques performatives, des ateliers créatifs, des discussions et des événements transdisciplinaires. Cela augmentera l’intérêt et l’enthousiasme pour l’art et favorisera une plus grande inclusion et diversité dans le public artistique.

Résultats et activités :

  • Pratiques performatives transdisciplinaires : Nous organiserons une série de performances intégrant la peinture, la sculpture, la danse, la musique et d’autres formes d’art. Ces performances impliqueront des artistes émergents et professionnels et seront ouvertes au public pour encourager la participation et l’interaction.
  • Ateliers créatifs : Nous organiserons des ateliers créatifs offrant aux jeunes et au public l’occasion d’expérimenter différentes techniques artistiques et d’explorer des thèmes pertinents pour la société contemporaine. Les ateliers comprendront également des sessions de discussion et de réflexion pour favoriser l’échange d’idées et de perspectives.
  • Expositions et événements : Nous organiserons des expositions et des événements artistiques pour présenter le travail des artistes impliqués dans le projet et promouvoir le dialogue et l’échange culturel entre artistes, jeunes et public. Les activités seront accompagnées d’événements annexes, tels que des discussions et des performances en direct, pour enrichir l’expérience des spectateurs.
  • Productions audiovisuelles et éditoriales : Nous créerons des productions audiovisuelles et éditoriales, telles que des documentaires, des vidéos promotionnelles, des livres d’art, un magazine en ligne, pour documenter et partager le processus et les résultats du projet avec un public plus large. Ces matériaux seront également utilisés pour promouvoir le projet et sensibiliser le public aux thèmes abordés.

En résumé, nous nous attendons à ce que le projet ait un impact significatif sur le développement artistique et personnel des artistes et des jeunes impliqués, sur la conscience sociale du public et sur l’inclusion et la diversité dans le domaine artistique. À travers une série de performances, d’ateliers, d’expositions et de productions audiovisuelles et éditoriales, le projet vise à créer un environnement stimulant et inclusif où l’art devient un outil de changement positif dans la société.

MODE DE SUIVI DE L’INITIATIVE ET DE SES RÉSULTATS

Approche complète et intégrée du suivi de l’initiative, utilisant une combinaison de données quantitatives et qualitatives, des retours des parties prenantes et des analyses des médias :

  • Collecte de données quantitatives et qualitatives pendant les activités : nombre de participants, retours et observations sur l’engagement et l’intérêt généré.
  • Évaluation des objectifs et des indicateurs de succès : pour rester en ligne avec les attentes et apporter d’éventuelles modifications ou ajustements au projet.
  • Analyse des résultats : pour évaluer l’impact de l’initiative et l’engagement atteint.
  • Retours des parties prenantes : pour comprendre les opinions, évaluer la satisfaction et identifier d’éventuelles zones d’amélioration.
  • Suivi des médias et des réseaux sociaux : couverture, commentaires et partages pour évaluer l’impact et l’intérêt généré.
  • Évaluation de l’efficacité opérationnelle : délais, budget et ressources allouées, identification des inefficacités et adoption de mesures correctives.
  • Évaluation des effets à long terme, ainsi que de l’impact.

 

ISCRIZIONE ALLA NEWSLETTER